FOOTBALL : AIGLE ROYAL DE LA MENOUA : LE COACH BIRWÉ MINKREO LIMOGÉ POUR INSUBORDINATION

L'INFORMATION A ÉTÉ RENDUE PUBLIQUE CE 11 JUIN 2018. MINKREO BIRWÉ N'EST PLUS L’ENTRAINEUR PRINCIPAL DE L’AIGLE ROYAL DE LA MENOUA. CE POSTE SERA DÉSORMAIS OCCUPÉ PAR WAMBA PETIT MICHEL.

0
331

L’INFORMATION A ÉTÉ RENDUE PUBLIQUE CE 11 JUIN 2018. MINKREO BIRWÉ N’EST PLUS L’ENTRAINEUR PRINCIPAL DE L’AIGLE ROYAL DE LA MENOUA. CE POSTE SERA DÉSORMAIS OCCUPÉ PAR WAMBA PETIT MICHEL.

Le président du conseil d’administration de l’Aigle Royal de la Menoua a signé une « note d’information » portant renouvellement de la direction technique de son équipe: « Il est porté à la connaissance des supporters et sympathisants de l’Aigle Royal de la Menoua, qu’une décision portant suspension provisoire pour insubordination de l’entraineur principal Monsieur Minkreo Birwé, lui a été adressée ce 10 juin 2018 », lit-on de la note d’information signée de Ghislain Nkenlifack.

Ce communiqué place à la tête de la direction technique un nouveau coach qui va assurer l’intérim. Sur cette note, on peut lire, « En revanche, le coach Wamba Petit Michel est désigné entraineur principal par intérim jusqu’à nouvel ordre ».

Il faut noter qu’en date du 5 juin 2018 dernier, une rumeur avait nommée Wamba Petit Michel à la tête de l’oiseau de la Menoua. Une information rapidement qualifiée d’intox par le PCA de l’équipe de la Menoua. C’est donc désormais officiel. Birwé Minkreo n’est plus au banc technique d’El Pacha. Il est remplacé par Wamba Petit Michel.

Arrivé comme entraîneur de cette équipe à un moment critique de l’histoire de l’oiseau de la Menoua, l’ancien coach laisse un résultat élogieux par rapport à celui de Fernandez Fagnia Fagnia, donc les résultats étaient loin du goût des supporters de cette équipe.

L’intox s’est ainsi transformée en information cinq jours après. On peut dire que les auteurs de cette rumeur en date du 5 juin 2018, avaient lu dans une enveloppe hermétiquement scellée. On peut comprendre que les choses se tissaient dans l’ombre contre « le sauveur » de cette équipe comme brandissaient les supporters à son recrutement comme entraineur principal.

À l’heure actuelle, il peut se dire que Wamba Petit Michel hérite d’une équipe en proie aux multiples problèmes. Pour certains, il n’est pas exclu qu’il s’agit d’un « cadeau empoisonné » pour le nouveau coach. D’autres encore saluent plutôt le courage et la témérité de ce dernier qui s’engage désormais comme entraineur d’une équipe presque reléguée en division inférieure avant la fin du championnat Mtn Elite One au Cameroun.

La date de publication de cette note d’information confirme les motivations de cette décision. On peut dire sans risque de se tromper que la défaite de l’Aigle Royal de la Menoua face à Fovu de Baham (0-3) est venue comme la goutte d’eau qui fait déborder le vase après trois journées sans résultat. Un nouvel épisode s’ouvre ainsi au sein de cette équipe de la Menoua.

En rappel, Birwé Minkreo quitte l’Aigle de la Menoua après 17 matches disputés, 10 défaites, 2 nuls, 5 victoires. Aigle Royal occupe désormais la 18ème place au classement avec 20 points. Cette équipe accueille ainsi son troisième entraineur de la saison. Sa rencontre avec Yafoot le mercredi 13 juin prochain est un moment propice d’évaluer le travail de Wamba Petit Michel comme entraineur de cette équipe qui, à l’heure actuelle, la moindre défaite conduira l’équipe à la relégation en division inférieure. L’ancien coach de New Star a ainsi obligation de résultat. Les milliers de supporters de l’oiseau de la Menoua sont disposés à évaluer son activité. Le club de la Menoua souffre actuellement des multiples financiers. Une situation qui a poussé le PCA à tendre la main à travers une demande d’aide adressée aux fils et aux filles de la Menoua.

Armel Djiogue

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.