Éducation de base : Une école publique se meurt à Bapé mondial.

0
342

Sept ans après sa création, l’école publique de Bapé mondial, un village de l’arrondissement de Kon Yambetta à quelques encablures de Bafia, n’a jamais vraiment existé. Construit avec des piquets servant de mur et des palmes servant de toit, cet établissement public connaît toutes sortes de désagréments dûs au climat.

 » Lorsqu’il pleut les enfants et même nous enseignants sommes parfois obligés d’arrêter les cours », confie un enseignant qui préfère rester anonyme.

13593AEF-3554-4DBC-87DF-76A7443CE5A31A1ABB8F-E1DF-4943-8432-B8DDC3932BCA

Poussant notre curiosité plus loin, nous irons jusqu’à savoir que cette école est la plus proche du domicile du Président de la Cour d’Appel du Centre, élite de ce village, et dont l’épouse est le Maire de l’arrondissement de Kon Yambetta. Un détail qui nous fera penser que les populations de ce village n’aiment pas leurs enfants en ne leurs permettant pas de s’instruire. Car s’il n’existe pas de réels bâtiments dans cette école, il n’y existe pas également suffisamment d’élèves qui ne sont que 20 et encore moins d’enseignants.

90776E0B-19B3-4A3B-8216-D6C99F1311BE

Toutefois on se demande ce que font les délégués départementaux de l’éducation de base qui se sont succédés à Bafia durant ces sept dernières années. Ont ils jamais fait une descente dans cette école située presqu’en bordure de route à une dizaine de kilomètres de Bafia? Et les élites de ce village se soucient-elles de la jeunesse de leur localité? Une jeunesse qui a  peu de chance de s’en sortir un jour.

Éric Ombolo

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.