Crise anglophone: Selon le Pr Messanga Nyamding, la crise anglophone perdure à cause de «l’incompétence de certains dirigeants et de leur méchanceté»

0
41
Pr Pascal Messanga Nyamnding su le plateau de Canal Press Capture d’écran
En direct sur Radio Balafon ce mercredi dans le cadre de l’émission «Sacré Matin», l’Universitaire a fait savoir que «c’est la résilience mystique qui est à l’origine de la crise anglophone».

Le Pr Messanga Nyamding indexe «les collaborateurs du Chef de l’État» comme auteurs de la crise dite anglophone. Selon lui, «les collaborateurs du Chef de l’État sont divisés en deux clans, les collaborateurs administratifs qu’il qualifie de bureaucratie lourde et sans valeur et des collaborateurs qui ont enfermé le Cameroun dans une guerre de réseaux formant une résilience mystique».

Le Pr Messanga Nyamding précise que c’est la résilience mystique qui est à l’origine de la crise anglophone. Pour lui, «il faut libérer les leaders de la crise anglophone». Il estime d’ailleurs que «si ceux qu’on a qualifié de Putchistes ont pu être libérés et ont dirigé le Cameroun, comme Niat Njifenji, Marafa Ahmidou Yaya, Dakole Daissala et bien d’autres, les leaders anglophones devraient également être libérés».

Sur les antennes de Radio Balafon émettant depuis Douala, le Pr Messanga Nyamding précise que les collaborateurs du Chef de l’État font de la comédie. «Ils goudronnent les routes, réfectionnent les ponts, font la peinture des bâtiments à l’annonce du passage du chef de l’État dans certaines régions, pourtant la réalité est toute autre».

«Une comédie qui empire les tensions au sein de ces régions», selon lui. Si dans sa posture d’homme politique, il condamne le terrorisme et les exactions perpétrées dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, il prône le dialogue entre les différents protagonistes et l’État. La meilleure manière de gagner la guerre d’après lui, c’est de vaincre sans combattre, mais de procéder par la dissuasion et la persuasion.

Malheureusement, le Pr Messanga Nyamding affirme que 90% des collaborateurs proches du Chef de l’État ont été nommés par ses opposants. Il poursuit que «Marafa Ahmidou Yaya, Edzoa Titus et Atangana Mebara ont nommé 90% des conseillers techniques, des chargés de mission et des attachés à la présidence». Ces derniers sont donc autour du Président pour attiser l’implosion et éloigner l’apaisement. Pour lui, ces collaborateurs ne veulent pas résoudre la crise Bamenda.

Pr Pascal Charlemagne Messanga Nyamding, universitaire et militant très dynamique du Rdpc, le parti politique au pouvoir, se présente depuis quelque temps comme le dauphin de Paul Biya, le Président de la République. Il ne cache plus ses ambitions politiques. Membre du Comité central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC, au pouvoir), l’homme rêve de plus en plus du fauteuil présidentiel.

«Ma candidature à l’élection présidentielle n’est certaine et sûrement inéluctable que si et seulement si mon guide politique que je soutiens depuis l’âge de 19 ans, le président Paul Biya, advient à ne plus se représenter en 2018 ou plus tard. En ce moment j’ai signé l’appel à candidature en faveur du président Paul Biya en 2018. J’ai  sorti à mes frais 10 000 tricots baptisés « Paul Biya mon candidat pour 2018″», indiquait-il dans une émission télévisée en avril dernier.

«Les personnalités politiques à l’instar de Jean Nkueté, Martin Belinga Eboutou, René Emmanuel Sadi, Laurent Esso, Issa Tchiroma Bakary, Grégoire Owona, Jacques Fame Ndongo, Yao Aissatou, Titi Pierre, Narcisse Mouelle Kombi, Paul Célestin Ndembiyembe, Thomas Tobbo Eyoum, Genevieve Tjoues… et tous les membres du secrétariat général du Comité central ont reçu  depuis un an mes tee-shirts de campagne en faveur du président Paul Biya. En guise de précision, personne ne m’a donné un centime pour les confectionner. C’est un acte de loyauté biyaïste et de militantisme que j’ai posé», ajoutait-il.

Source: Cameroon-info.net