COMMUNICATION: « Entre réseaux sociaux, presse écrite, radio et télévision, le challenge est rude. »

0
80

Un vaste champ de défis à relever entre les uns et les autres, sur la qualité de l’information à diffuser.

On a beau fustigé beaucoup d’utilisateurs des réseaux sociaux, journaliste ou pas, pour leur abnégation, entêtement, acharnement et engagement poussés à faire des posts, sur les informations non fondées, non vérifiables à quelques niveaux que ce soit, dans le but de nuire à la quiétude des paisibles citoyens d’une localité, d’une Région et même du Pays.

Et comme d’aucuns aiment plus ce qui peut mettre en mal le quotidien d’un certain nombre de personnes, on s’y aligne à l’aveuglette. On s’entête à ne pas consommer la bonne information diffusée par des vrais et sérieux patriotes. À ce stade il convient d’inviter des communicateurs sérieux à implémenter leurs bonnes manières de faire à ceux qui n’en n’ont pas.

Les réseaux sociaux sont biens, c’est une véritable plateforme d’échanges gagnant-gagnant, mais malheureusement certains en ont fait un lieu de règlement de compte, des posts ,des fausses infos à volonté, pour se faire un nom ou davantage dans le mauvais sens.

En disant vigilance aux informations des réseaux sociaux, nous invitons tout de même les acteurs de la plume, du micro à amener tout le monde à comprendre, que l’information doit avoir une source crédible, vérifiée et vérifiable, pour le bien des lecteurs, téléspectateurs et auditeurs.

Moustapha mama Monkouop