CAMEROUN : UN TRAFIQUANT DES STUPÉFIANTS AUX ARRÊTS À MBOUDA

FOUFOU NGANSO ALIAS CHÉRIF, ÂGÉ D’UNE SOIXANTAINE D’ANNÉES, A ÉTÉ STOPPÉ NET DANS SON ACTIVITÉ AU MOMENT OÙ IL SE PRÉPARAIT À LIVRER UN IMPORTANT STOCK DE CANNABIS SUR LE MARCHÉ LOCAL. C’ÉTAIT CE LUNDI 3 SEPTEMBRE 2018.

0
423

FOUFOU NGANSO ALIAS CHÉRIF, ÂGÉ D’UNE SOIXANTAINE D’ANNÉES, A ÉTÉ STOPPÉ NET DANS SON ACTIVITÉ AU MOMENT OÙ IL SE PRÉPARAIT À LIVRER UN IMPORTANT STOCK DE CANNABIS SUR LE MARCHÉ LOCAL. C’ÉTAIT CE LUNDI 3 SEPTEMBRE 2018.

Les éléments de la brigade Ter de Mbouda ont retrouvé les traces de ce sexagénaire réputé dans la commercialisation de drogues et de cannabis. Comme à l’accoutumée, « ce parent délinquant » n’a pas pu détourner la vigilance du commandant de ladite brigade. Cet exploit a été atteint grâce à la collaboration des riverains qui se plaignent au quotidien de la mise à la disposition des jeunes du cannabis par ce dernier.

Au moment de son interpellation, il s’apprêtait à écouler une bonne quantité de cannabis sur le marché. Pris la main dans le sac, il n’a pas manqué de reconnaître qu’il alimente le marché local et national du cannabis au quotidien depuis des années, même s’il déclare pas reconnaitre les méfaits de sa consommation sur la jeunesse.

Il est important de signaler que le département des Bamboutos dans la région de l’Ouest est réputé dans la production et la commercialisation du cannabis. La lutte contre la circulation des stupéfiants est un combat commun en cette période de rentrée scolaire au regard de nombreuses conséquences sur les élèves dans les établissements chaque année.

Foufou Nganso répond désormais de ses actes auprès des services de la police judiciaire de Mbouda.

Armel Djiogue

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.