CAMEROUN: Un autre assassinat dans le département du Noun.

0
949

Un autre crime crapuleux dans le Noun. Le représentant du chef du groupement de Njinka, dans l’arrondissement de Njimom a été sauvagement tué à plusieurs coups de machettes, par des individus sans foi ni loi, dans la nuit de jeudi 28 septembre 2017.

Minche Adamou communément appelé OUMAROU, la soixantaine bien sonnée, n’est plus. Selon des témoignages, il a quitté la maison familiale dans la nuit de jeudi. Une fois parti, on n’entendra plus jamais parler de lui. Seulement son corps sans vie, plein de sang avec certains doigts arrachés, sera découvert ce vendredi 29 Septembre dans l’école du quartier Mamatie, arrondissement de Njimom. Alertées, autorités administratives, judiciaires, traditionnelles et religieuses se sont rendues sur les lieux du crime.

Adamou Mimche un notable sans histoire, laisse derrière lui une veuve et 3 enfants. Le chef du groupement de Njinka ,Nji Vessah Ibrahim invite davantage les populations de son groupement à plus de vigilance et à dénoncer toute présence suspecte, auprès des autorités compétentes.

Voici un autre assassinat de trop, qui témoigne à suffisance, que l’insécurité est monté d’un cran dans le département du Noun. D’où la nécessité absolue, de renforcer la sécurité des personnes et des biens. Au lieu de penser plutôt, que ” le vivre ensemble” est menacé dans ce département à l’hospitalité légendaire.  Vivement que les uns et les autres organisent, une lutte croisée et sans répit contre la grande criminalité dans cette partie du Cameroun. Le plutôt serait le mieux !

Moustapha Mama Monkouop

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.