CAMEROUN: SÉCURITÉ: Le Noun a un nouveau Commandant de Compagnie.

0
1062

Japa Idrissou, un Capitaine fort et intelligent, a pris le commandement ce mercredi 11 octobre 2017 à 10 heures, à la place des fêtes de Foumban.

Assurer la sécurité des populations et des biens, ainsi que la lutte sans merci et sans retenue contre le grand banditisme dans le département du NOUN. Voilà entre autres les recommandations assignées au nouveau Commandant la Compagnie de gendarmerie du Noun. C’était lors d’une séance de travail riche en questions / réponses, que le Capitaine Japa IDrissou a reçu du Commandant la Légion de gendarmerie de l’Ouest, le colonel Bao Goberi, les missions et défis qui l’interpellent, sans oublier les attentes des populations.

IMG_0226_600x400

Un Capitaine à la hauteur des attentes, faut il le rappeler, il a été commandant la compagnie de gendarmerie de Bafoussam, avant d’être affecté à la tête de la compagnie de gendarmerie du Noun.

Pétri d’expérience, il remplace à ce poste le capitaine Assana Apollinaire, qui va paisiblement à la retraite, après avoir lutté de façon acharnée contre l’insécurité dans ce département.

En prenant un bain de foule, d’aucuns se rappellent de lui, comme si c’était hier. Pourtant il y’a de cela longtemps qu’il a quitté Foumban. Certains noctambules disent avoir rencontré ce brave homme en tenue à 2 heures ou 3 heures de la nuit, entrain de patrouiller dans des coins et recoins de la cité des arts. Pour les uns et les autres, sa présence permanente sur le terrain, pas pour le contrôle des CNI, aurait été dissuasive, réduisant les actions des bandits.

IMG_0224_600x400

Rappelons que le jeune capitaine prend le commandement dans un contexte où l’insécurité semble dépasser l’entendement de tout le monde dans cette localité. Il doit compter sur son efficacité, sa perspicacité, sa technicité et sa combativité, sans oublier le dynamisme de son personnel et la collaboration franche et sincère des populations, pour mettre hors d’état de nuire les malfrats de toute sorte.

La cérémonie de prise d’arme fortement courue a été marquée par un défilé militaire, en présence des autorités administratives, judiciaires, traditionnelles et religieuses. La foule n’en parlons plus, elle a été tout simplement bigarrée, surtout satisfaite de voir un homme fort et intelligent prendre la compagnie de gendarmerie de Foumban.

Moustapha mama Monkouop

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.