CAMEROUN : PRÉSIDENTIELLE DU 7 OCTOBRE 2018 : DES MORTS À BAMENDA

SEPT PRÉSUMÉS SECESSIONNISTES ONT ÉTÉ ABATTUS ALORS QU’ILS AMBITIONNAIENT D’EMPÊCHER LE BON DEROULEMENT DU SCRUTIN DANS LA VILLE DE BAMENDA HIER LE 07 OCTOBRE 2018.

0
708

SEPT PRÉSUMÉS SECESSIONNISTES ONT ÉTÉ ABATTUS ALORS QU’ILS AMBITIONNAIENT D’EMPÊCHER LE BON DEROULEMENT DU SCRUTIN DANS LA VILLE DE BAMENDA HIER LE 07 OCTOBRE 2018.

Selon nos sources sur place, deux d’entre-eux ont été abattus au rond-point de l’hôpital régional aux environs de 6 heures et 30 minutes, lors d’une patrouille de l’armée. Ces derniers détenaient une arme de fabrication artisanale avec trois boîtes chargeurs. C’est sur la route de Bali précisément à Mile 19 que les cinq autres ont été abattus à leur tour, lorsqu’ils voulaient barricader la voie empêchant ainsi les électeurs de se rendre aux urnes.

Toujours de nos sources sur place, les leaders sécessionnistes ont dans la nuit de samedi à dimanche organisé des tirs dans le but d’installer la psychose au sein des populations. Face à ces actes, les forces de défense et de sécurité ont répondu de manière farouche afin de permettre aux votants de rendre aux urnes.

Dans la ville de Bamenda, les éléments des forces armées et de défenses avaient été déployés autour des bureaux de vote.

Armel Djiogue    

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.