CAMEROUN: POLITIQUE : LE COLLECTIF DES INDIGNÉS DU RDPC SE CONSTITUE DANS LES BAMBOUTOS.

LE FILS DU MAIRE TSHOUONGANG ELIE SAKER VIENT DE DONNER LE TON A GALIM. CONTRE TOUTE ATTENTE, LA POPULATION DE GALIM EST DÉSORMAIS CONFRONTÉE AU CHOIX D’UN FILS CONTRE SON PÈRE ET VICE-VERSA.

0
1021

LE FILS DU MAIRE TSHOUONGANG ELIE SAKER VIENT DE DONNER LE TON A GALIM. CONTRE TOUTE ATTENTE, LA POPULATION DE GALIM EST DÉSORMAIS CONFRONTÉE AU CHOIX D’UN FILS CONTRE SON PÈRE ET VICE-VERSA.

Ce jeudi 17 mai 2018, il fait beau temps à Galim, c’est un jour du ‘’marché’’ dans cette commune voisine à la région du Nord-Ouest et située à 22 km de Mbouda, le chef-lieu du département des Bamboutos. Les populations vaquent à leurs occupations, le conseil municipal prévu pour le mois de mars 2018 se tient après quelques semaines de retard dû à des difficultés financières. Aux environs de 12 heures 29, Le maire TSHOUONGANG Elie Saker arrive à l’Hôtel de ville de Galim avec sa Prado couleur sombre. C’est plutôt un maire serein et confiant paré de son costume bleu foncé qui se dirige d’un pas rassurant vers la salle de délibération de la commune de Galim. Jusqu’à la fin des travaux du conseil rien ne présage un événement inquiétant. Au terme des travaux, les autorités administratives, conseillers municipaux, et autres participants se déportent à la résidence du maire où un buffet est servi. À peine la dégustation achevée, on remarque une agitation du maire qui s’exprime à travers les appels téléphoniques dans quelques coins de sa résidence. Tel un pavé dans la marre, Les conseillers et quelques proches sont informés et telle une trainée de poudre, la nouvelle se répand : « Olivier ATINBOP bat campagne en ville pour un parti de l’opposition ».

REVANCHE D’UN FILS CONTRE LA TUTELLE DU RDPC DANS LES BAMBOUTOS OU L’EXPRESSION D’UNE IDEE NOVATRICE ?

Pour la deuxième fois consécutive, le maire TSHOUONGANG Elie Saker a vu sa candidature pour les sénatoriales rejetée. On se souvient qu’en 2013, il a fallu qu’il bataille contre vents et marrée selon une source proche du parti pour réussir à intégrer la liste des municipales après ce rejet. À Galim, une élue n’aurait plus l’assentiment de la population. Toute chose qui pourrait emmener Olivier ATINBOP à vouloir faire mieux où alors à venger son père probablement lésé par la hiérarchie locale du parti. En attendant de suivre les prochains épisodes de ce feuilleton qui vient de démarrer, l’affiche que nous avons retrouvé dans un restaurant du marché de Galim après son passage sur les lieux en compagnie de Cabral LIBI NGUE (candidat à l’élection présidentielle 2018) , présente le nouveau politicien comme un probable candidat des élections législatives 2018 dans le département des Bamboutos pour le parti Univers. Selon la même affiche, le fils du maire de Galim âgé de 38 ans, marié et père de 3 enfants est un ingénieur financier.

LE VOLCAN FC DE GALIM S’ANNONCE

Le conseil municipal tenu ce jeudi 17 mai 2018 portait examen et adoption du compte administratif du maire ainsi que l’adoption du compte de gestion du receveur municipal de la commune de Galim. Au terme des travaux, il ressort d’après le maire TSHOUONGANG Elie Saker que : « les recettes disponibles s’élèvent à 661.610.680fcfa. Les dépenses se chiffrent à 536.504.335 fcfa en valeur absolue avec un taux de réalisation de 89,41% en valeur relative, ce qui ressort un excédent des recettes sur les dépenses d’un montant de 75.106.345 fcfa reporté au budget communal de l’exercice 2018 ».

Au terme du vote, 8 résolutions ont été adoptées notamment la délibération portant adoption du compte administratif du maire de la commune de Galim, la délibération autorisant le maire de la commune de Galim à renforcer l’électrification du centre urbain de Galim avec les lampadaires et l’érection de l’arrondissement de GALIM en département.

Pour les conseillers municipaux de ladite mairie, la relance de Volcan Football Club de Galim doit être effective : « c’est une équipe qui a existée et qui a animée en son temps la ligue régionale de l’Ouest et depuis un certain temps nous avons pensé que pour y arriver il faut continuer à faire la promotion de football de vacances. Cette année nous allons rééditer l’exploit de l’année dernière et au lendemain du championnat de vacances 2018 on va commencer à avoir des séances de travail pour voir si dans les prochains jours on pourra faire revivre cette équipe car, pour le moment Galim n’a pas de club affilié à la ligue régionale et c’est pourquoi les conseillers ont posé ce problème qui préoccupe le peuple ». Maître  TETANG Michel, le rapporteur des travaux annonce également les mesures prises contre certains dérives dans la localité : « Un numéro vert est désormais ouvert pour traquer les malfrats. Car, on s’est rendu compte que les voleurs de bétail menacent les populations et perturbent la tranquillité des habitants ».

DES CONSEILLERS MUNICIPAUX ENTRAVENT LE TRAVAIL DU RECEVEUR

La tenue de ce conseil aura permis au nouveau receveur municipal Isaac Baudelaire TAGOUMSI de prendre officiellement service. Pour arriver à parfaire l’œuvre de son prédécesseur, il a besoin de l’accompagnement des conseillers municipaux : « Ici, les conseillers ne facilitent pas la tâche aux agents de la mairie. Lorsqu’ils se rendent sur le terrain pour le recouvrement, les conseillers au lieu de les protéger préservent plutôt leur électorat et s’interposent pour défendre les usagers. Nous les avons sensibilisés et ils disent avoir pris conscience de la gravité du problème », confie le rapporteur rassuré.

Flore KAMGA KENGNE

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.