CAMEROUN : POLITIQUE : AUGUSTINE AWA FONKA JUSTIFIE L’ECHEC DU RDPC DANS LA CITÉ CAPITALE DE L’OUEST

«C’EST À CAUSE DES ROUTES QUE LE RDPC A PERDU DANS LA MIFI »! LE GOUVERNEUR DE L’OUEST ACCUSE LE MANQUE DE PATRIOTISME DE CERTAINS PRESTATAIRES AYANT GAGNÉ DES MARCHÉS ROUTIERS ET INCAPABLES DE RESPECTER LES DÉLAIS.

0
438

«C’EST À CAUSE DES ROUTES QUE LE RDPC A PERDU DANS LA MIFI ! »

LE GOUVERNEUR DE L’OUEST ACCUSE LE MANQUE DE PATRIOTISME DE CERTAINS PRESTATAIRES AYANT GAGNÉ  DES MARCHÉS ROUTIERS ET INCAPABLES DE RESPECTER LES DÉLAIS.

Selon les résultats de l’élection présidentielle publiés le 07 octobre 2018 par le conseil constitutionnel, le candidat Maurice KAMTO du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a obtenu 59,12% de suffrages valablement exprimés dans cette partie du territoire contre 29,95% pour le RDPC de Paul BIYA. Une pilule amère jusqu’ici difficile à avaler pour plusieurs autorités,  si l’on s’en tient aux propos du gouverneur de l’Ouest au cours d’une rencontre tenue dans ses services ce mardi 04 décembre 2018.

 

Il était question au cours de ladite rencontre, d’évaluer le niveau d’avancement des projets de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). C’est alors que pendant les échanges, le courroux de Augustine AWA FONKA sera provoqué suite à la réponse du représentant de l’entreprise ROUT’DAF.

À la question de savoir pourquoi ils n’évoluent pas tronçon après tronçon pour éviter de couvrir la ville de poussière comme c’est le cas, il répondra : « On a 20 camions qui arrivent, 10 sont déjà là, et nous ne pouvons pas garer les engins de déblayage. Dès qu’on finit un axe, on entame directement l’autre… ». Rapidement, le gouverneur de l’Ouest le prendra en partie : « Est-ce que vous savez que c’est à cause de ces routes que le RDPC a perdu dans la Mifi ? Je vous dis ! Et j’attends que vous me dites le contraire, oui ! Parce que les gens ne faisaient que critiquer, critiquer et critiquer les routes de la Mifi et on vous a fait confiance… On vient défendre ce qu’on ne peut pas défendre ici. Vous n’avez plus la parole !».

Quelques minutes avant, Augustine AWA FONKA aura décrié le laxisme d’un autre prestataire : « Voilà que depuis 1 ans pour la traversée de Bafoussam, CHINA RAILWAY Number five a tourné…tourné…tourné, jusqu’à on se retrouve dans cette situation. C’est à peine quelques semaines que l’État a trouvé qu’il ne pouvait pas et c’était le financement de la Banque mondiale. Un financement extérieur. L’argent est disponible mais où en est-on »?

Soulignons que le département de la Mifi, celui qui a vu naître Maurice KAMTO, est le lieu où le candidat du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a officiellement obtenu le plus grand pourcentage de suffrages valablement exprimés.

Flore KAMGA KENGNE

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.