CAMEROUN: Magba : 2 trafiquants des ossements humains pêchés par la police.

0
1866

Sonde Njamago 40 et Mohamed Moctar 20 ans, viennent d’être  interpellés avec des ossements humains, par le commissaire de la sécurité publique de Magba Victor Tonsta et ses éléments. Les deux trafiquants entendaient vendre les ossements à un certain homme d’affaire à Yaoundé.

C’est suite à un renseignement minutieusement exploité , que la police de l’arrondissement de Magba dans le département du Noun, Région de l’Ouest Cameroun, a interpellé deux individus avec dans leur sac des ossements humains.

Les deux trafiquants, tous originaire de Bakim, sont devenus locataires de l’une des cellules du Commissariat de la sécurité publique de Magba. Ils ont été pêchés dans un hôtel à Magba récemment aux alentours de 23h, où ils voulaient y passer la nuit, pour repartir le lendemain sur Yaoundé, afin de vendre la terrible marchandise à un certain homme d’affaire qu’ils appellent le ” Boss “.

Malheureusement pour eux car au lieu du ” boss” des affaires; c’est plutôt le boss de la police de Magba, le commissaire Victor Tonsta et ses éléments qui vont se saisir d’eux et de leur butin.

7C480A5F-CA0C-4FAC-930E-10EB5EB2C318EDB1ED90-F4B0-4002-AEE0-C66955DFAC0D

Pour avoir le coeur net, le commissaire a fait examiner les ossements par le médecin-chef de l’hôpital de Magba. Résultat: il s’agit d’un squelette humain.

Rappelons que depuis que le commissaire Tonsta Victor a pris le règne du commissariat de la sécurité publique de l’arrondissement Magba, nombre de réseaux des malfaiteurs ont été démantelés à la grande satisfaction des populations approchées.

Il faut rappeler tout de même que cet homme,alors commissaire par intérim du commissariat de sécurité publique de Foumban, a mis hors d’état de nuire agresseurs, cambrioleurs et toute sorte de bandits de grand chemin. Plusieurs habitants de la cité des arts s’en souviennent comme si c’était hier. Ceci suite à l’arrestation des profanateurs des tombes du côté de Magba.

Vivement que tous les individus de sans foi ni loi soient stoppés net dans leur lugubre et sordide démarche dans le Noun. Le monde est formidable vivons seulement !

Le récit des faits est signé
Moustapha mama Monkouop

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.