CAMEROUN : L’ENTREPRENEURIAT INDUSTRIEL CAMEROUNAIS EXPOSE.

UNE JOURNÉE DE DÉGUSTATION-VENTE DES PRODUITS « MADE IN CAMEROON » A ÉTÉ ORGANISÉE LE 12 JANVIER DERNIER DANS LA LOCALITÉ DE BABONÉ, DÉPARTEMENT DU HAUT-NKAM À BAFANG. CETTE INITIATIVE EST À METTRE À L’ACTIF DE L’ASSOCIATION ENTREPRENEURS INGÉNIEUX D’AFRIQUE (ASENIA). CETTE PLATE-FORME DE PROMOTION DES PRODUITS LOCAUX SE FAIT AINSI DÉCOUVRIR À TRAVERS L’ORGANISATION DES JOURNÉES DE CETTE NATURE SUR LE TRIANGLE NATIONAL.

0
483

UNE JOURNÉE DE DÉGUSTATION-VENTE DES PRODUITS « MADE IN CAMEROON » A ÉTÉ ORGANISÉE LE 12 JANVIER DERNIER DANS LA LOCALITÉ DE BABONÉ, DÉPARTEMENT DU HAUT-NKAM À BAFANG. CETTE INITIATIVE EST À METTRE À L’ACTIF DE L’ASSOCIATION ENTREPRENEURS INGÉNIEUX D’AFRIQUE (ASENIA). CETTE PLATE-FORME DE PROMOTION DES PRODUITS LOCAUX SE FAIT AINSI DÉCOUVRIR À TRAVERS L’ORGANISATION DES JOURNÉES DE CETTE NATURE SUR LE TRIANGLE NATIONAL.

La petite localité de Domga dans le groupement Baboné, dans le département du Haut-Nkam à Bafang, a accueilli des curieux venus tant de grandes métropoles que des autres zones reculées du Cameroun, avec pour seul objectif, la découverte du génie-créateur des hommes et femmes investis dans des domaines variés.

Pour cette opportunité d’affaire, plus d’une cinquantaine de produits locaux ont été exposés à Baboné : Kalis, Lekane, Blesolac, le miel Baboné, Sanzoo, Yefe, Sappgo, Thom’e, FG Deals, Naturis, Awal, Bikalo, Socopa, Terrific, FruitMar, Lookklean, Sensation Cacao, Bissa’a, Croc Chips, Fruzam, Habiba care, quick cook, Mousse d’ail, Micam/chips noix de coco, Baobab Africa, Bantou parfum, Bantou Chocolat, La Manne, Africa vitale, Liza clean, Natural Garden, Socotranscao, les Paniers de Bintou, Arthur Cacao, Agrosell, Lekeya, Kenza Market, Biakis, Apon, Rouge d’Hibis(vin de foléré), Emaüs (Skin Care), Naturis. (Jus naturel), Bikalo thé de gingembre, Nozawo chocolat, Epoh poivre et farine de Plantin, lait de soja, Farine  beignets et crêpes pour dégustation, Martine, Annour minafi.

Les organisateurs de cette foire dégustation-vente des produits locaux ont pour mission d’aller en guerre contre la montée des produits importés qui inondent le marché camerounais depuis l’ouverture des grands transits commerciaux. Une montée des produits étrangers qui a une  influence négative sur les belles opportunités d’affaires nationales avec des répercussions néfastes tant sur l’économie du pays que sur la santé et le confort du consommateur. Ceci dans un contexte où les produits cosmétiques, agroalimentaires, boissons, voire le mobilier est pour la plupart d’origine chinoise, française, malaisienne pour ne citer que ces trois cas. Comme conséquence, on assiste à une fragilisation de la souveraineté économique tout en compromettant la santé de leur consommateur camerounais.

Le choix de cette localité pour accueillir ce rendez-vous régional s’est révélé aux yeux de chef Baboné comme un véritable exemple sans lequel le développement de celui-ci ne peut être effectif. Un geste de reconnaissance à l’Association Entrepreneurs Ingénieux d’Afrique (ASENIA) et à sa représentante régionale pour l’Ouest, la Reine-Mère Berlyne Djomaleu

«Il y a un sentiment de joie qui m’anime parce que quand je regarde tout ce monde et ceux qui se sont déplacés pour se retrouver à Baboné, ça me va tout droit au cœur. J’ai été très impressionné par les prestations des femmes qui sont venues faire des expositions sur leurs créativités. Je trouve cette initiative très encourageante. Ce sont des initiatives qu’il faut booster. Mais il faudrait que les pouvoirs publics et bien d’autres organisations de la société civile engagent dans l’encadrement et le soutien de ces génies-créatrices de richesses. Mefeu Mbugwe est une grande femme. Nous lui devons beaucoup. Elle est une femme très dynamique. Elle est venue avec cette idée de miel. On ne la croyait pas au départ mais aujourd’hui, grâce à ce miel, nous sommes de plus en plus connus dans le monde. Nous sommes très contents d’elle. Nous ne pouvons que demander à Dieu de la protéger afin qu’elle continue dans ses multiples actions pour le bonheur de notre village. Avec tous ces contacts qu’elle nous donne l’occasion d’avoir, c’est de l’ouverture au monde entier », se réjouit Théodore Fansi Tchualieu II, chef supérieur du groupement Baboné.

« Dans un village, ce qu’on fait ce n’est pas pour le chef. Que chaque enfant comprenne que son avenir, sa santé, son bien-être réside dans du travail tel qu’il soit. Il suffit juste d’y croire et de s’y mettre. Berlyne Djomaleu est dans le miel. Elle croit à ça. Elle y reste. Il y aura d’autres tentacules mais c’est d’abord le miel. Que chaque enfant Baboné essaie d’imiter cette femme ou une autre élite de son choix pour grandir également. Sans objectif, on n’évolue pas. Il faut que les enfants se fixent chacun un objectif. Je veux être comme tel qui est expert dans tel domaine. Le faisant ainsi, Dieu l’aidera à suivre son idole et je pense que cette journée soit pour nous qui bénéficions des soins de santé qu’on nous apporte mais beaucoup plus pour des jeunes, un donné à penser », lance chef supérieur du groupement Baboné.

« C’est un succès éclatant. Et même au-delà de nos attentes. Il faut savoir que Baboné ce n’est pas la porte d’à côté. Nous sommes de Baboné à Domga, il faut mettre environ 6 Km. Les entrepreneurs ont répondu présents. La population a été au rendez-vous avec les différents rois. C’est encourageant. La prochaine étape va être à Bafoussam. En principe, cet événement ne devrait pas se dérouler à Baboné mais il faut savoir que je suis une femme Baboné. Et il faut d’abord balayer chez soi avant de le faire ailleurs. Je ne pouvais pas faire cet événement à Bafoussam sans passer par Baboné d’abord. Nous allons nous lancer ensuite à Bafoussam. Il faut déjà savoir que je suis une reine Baboné. Mon nom c’est Mefeu Mbugwe qui veut dire la reine qui porte le village. Ça veut dire que je dois développer ce village. Quand j’ai rencontré le roi Baboné avec un projet pareil, il ne peut que me soutenir déjà parce que je suis reine et parce qu’il sait que sincèrement que je veux le développement de ce village. Je fais tout pour le développement de ce village. Je vous assure que ça va se faire. Le miel Baboné se porte très bien. Dans toute la communauté française de Douala, je suis débordé de commande. J’ai une commande de 4 tonnes l’an pour l’Allemagne que je ne peux pas livrer parce qu’il faudrait que j’arrive à 150 ruches. C’est pour cette raison que je vais lancer une deuxième formation à Baboné pour que tous les apiculteurs puissent se mettre ensemble pour pouvoir satisfaire les commandes », justifie Berlyne Djomaleu, Mefu Mbugwe, représentante Ouest de l’ASENIA.

« Je trouve que c’est une merveille. On a la chance d’avoir dans cette famille, cette merveilleuse dame (Berlyne Djomaleu) que je peux appeler aujourd’hui dame de fer parce que quand elle pense ou imagine quelque chose qui est bien pour le village, elle se donne tous les moyens pour le faire. Et là je peux vous dire qu’après avoir fait voter le budget de ma commune (Yaoundé II) hier, j’ai eu une semaine très difficile mais je me devais de venir l’encourager. Pas que les encouragements, je suis très fier de ce que je vois ce jour. Je rentre avec beaucoup de produits. J’avais l’envie d’encourager tout ce monde réunit à Baboné ce jour dans le but de faire découvrir les produits camerounais. C’est une richesse pour le Cameroun tout entier parce que voir des jus, des baobabs, des barons naturel, de l’ananas, je vous assure que c’est une chose qui mérite d’être encouragée. Je crois que l’Etat doit trouver les moyens pour soutenir cette grande entreprise pour l’atteinte de son émergence. Aujourd’hui avec le miel Baboné qui est très prisé à l’international, je fais exprès de l’acheter à l’étranger pour encourager cette initiative locale », confie Roger Fansi Youmbi, chef de la communauté Baboné de Yaoundé et environs, ayant fait le déplacement de Baboné lors de cette journée de dégustation des produits made in Cameroun.  

De nombreuses journées de dégustation des produits camerounais sont annoncées dans diverses localités du pays dans les prochains jours. Ces  rendez-vous entre les entrepreneurs et les consommateurs vise la promotion de l’entrepreneuriat et la valorisation du Made in Cameroun. Un engagement pris par l’Association Entrepreneurs Ingénieux d’Afrique (ASENIA) avec pour vision d’entreprendre pour réussir.

Armel Djiogue

 

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.