CAMEROUN : LE SECRÉTAIRE D’ÉTAT ADJOINT AMÉRICAIN AUX AFFAIRES AFRICAINES TIBOR NAGY AU PALAIS DE L’UNITÉ DEMAIN LUNDI À 14 H30

ARRIVÉ AU CAMEROUN LE SAMEDI 15 MARS 2019, LE DIPLOMATE AMÉRICAIN AVAIT ANNONCÉ VIA RFI QUE SA VISITE AVAIT POUR OBJECTIF DE RÉCLAMER LA LIBÉRATION DE MAURICE KAMTO ET ÉCHANGER AVEC LE CHEF DE L’ÉTAT SUR LA CRISE SÉCURITAIRE DANS LES RÉGIONS DU NORD-OUEST ET DU SUD-OUEST.

0
372

ARRIVÉ AU CAMEROUN  LE SAMEDI 15 MARS 2019, LE DIPLOMATE AMÉRICAIN AVAIT ANNONCÉ VIA RFI QUE SA VISITE AVAIT POUR OBJECTIF DE RÉCLAMER LA LIBÉRATION DE MAURICE KAMTO ET ÉCHANGER AVEC LE CHEF DE L’ÉTAT SUR LA CRISE SÉCURITAIRE DANS LES RÉGIONS DU NORD-OUEST ET DU SUD-OUEST.

La première étape du périple du secrétaire adjoint Tibor Nagy au Cameroun a débuté à l’usine Crelicam où il s’est rendu en compagnie de Peter Henry BALERIN, l’ambassadeur américain au Cameroun, à l’usine pour constater de visu les résultats des investissements américains au Cameroun. Les États-Unis ont pour objectif d’accroître les échanges et le commerce, qui disent-ils, créent davantage d’emplois et de possibilités au Cameroun ainsi qu’aux États-Unis. La responsabilité sociale des entreprises est une caractéristique des entreprises américaines et Crelicam en est, relèvent-ils, l’incarnation. C’est dans ce sens que le Secrétaire d’État adjoint aux affaires africaines déclare : « L’investissement de Taylor Guitars dans Crelicam est un excellent exemple de la manière dont l’investissement américain peut améliorer la vie des Camerounais ordinaires tout en aidant les entreprises américaines à se développer. Nous pensons que de véritables partenariats tels que Crelicam et Taylor Guitars, peuvent garantir des progrès mutuels pour nos deux pays. »

L’usine de traitement de Crelicam qui emploie 60 Camerounais, est une filiale à part entière de Taylors Guitars, l’un des principaux fabricants de guitares acoustiques en Amérique. Pendant leur séjour dans ladite  entreprise, l’ambassadeur et son hôte ont visité les installations de traitement de l’ébène à la pointe de la technologie qui sont exploitées et entretenues par les employés  camerounais. Une série de produits  finis contenant de l’ébène camerounaise notamment, les guitares suscitées, les couteaux, des planches à découper et des violons leurs a été présentée. Enfin, ils ont visité la pépinière de Crelicam où l’entreprise s’emploie à reconstituer la forêt camerounaise avec des plans d’ébène et d’autres arbres à croissance plus rapide. À noter que Taylor guitars a remporté le prix du secrétaire d’État pour l’excellence en entreprise; un prix annuel qui reconnaît les entreprises américaines qui jouent un rôle essentiel dans le monde entier en tant que citoyens responsables du développement durable, du respect  des droits de l’homme et du travail, de la protection de l’environnement, de la libéralisation des marchés, de la transparence et d’autres valeurs démocratiques.  

LE SECRÉTAIRE D’ÉTAT ADJOINT AUX AFFAIRES ÉTRANGÈRES AU PALAIS DE L’UNITÉ

Le programme de Tibor Nagy du 18 mars 2019 prévoit une visite au ministère des affaires étrangères à 9h30, une réunion à huis clos à l’ambassade des États-Unis au Cameroun et une rencontre avec le chef de l’État Paul BIYA Au palais de l’Unité à 14h30. Si la rencontre avec Paul BIYA reste très attendue, il faut rappeler que l’hôte du jour avait déclaré il y’a de cela une semaine avant son arrivée à RFI qu’il va demander la libération du président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) Maurice KAMTO et échanger avec le président camerounais sur la crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Une sortie médiatique qui a sonnée comme une ingérence pour le régime de Yaoundé, qui a fait une sortie parallèle pour signaler son indignation à travers son ministre de la communication, René Emmanuel SADI.

Il y a également quelques jours, l’un des membres du gouvernement Américain évoquait les irrégularités qui selon plusieurs observateurs auraient entachées le scrutin du 07 octobre dernier au Cameroun. Ce qui justifierait le climat sociopolitique tendu qui sévit dans le pays. Élection dont les résultats sont toujours contestés par l’opposant Maurice KAMTO incarcéré depuis le 28 février dernier après les marches « pacifiques » dites blanches du 26 février qui avaient pour objectif de dénoncer une fois de plus ce que le MRC qualifie de « hold-up électoral ». Depuis lors, des arrestations ont été menées à travers le pays et actuellement plus de 200 personnes sont incarcérées à la prison centrale de Kondengui parmi lesquelles, la célèbre avocate Michèle NDOKI, Albert DZONGANG, Paul ÉRIC KINGUE, EKOKA PENDA  et Célestin DJAMEN.

Réussira-t-il à faire fléchir Yaoundé ? La question reste au bout des lèvres et les regards tournés vers Etoudi telle une fumée blanche.

Flore KAMGA KENGNE

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.