CAMEROUN : LE BUDGET 2019 S’ÉVALUE À 4.850,5 MILLIARDS DE FCFA LA RÉGION DE L’OUEST S’EN TIRE AVEC 66.111.799.262 Francs CFA

LE LANCEMENT OFFICIEL DU BUDGET 2019 A EU LIEU LE 10 JANVIER 2019 SUR L’ÉTENDUE DU TERRITOIRE CAMEROUNAIS.

0
210

LE LANCEMENT OFFICIEL DU BUDGET 2019 A EU LIEU LE 10 JANVIER 2019 SUR  L’ÉTENDUE DU TERRITOIRE CAMEROUNAIS.

Placé sous l’égide du Ministre des finances, Louis PAUL MOTAZE, le lancement officiel  national du budget de l’Etat pour le compte de l’exercice 2019 a eu lieu à Bertoua dans la région de l’Est. On retient que ce budget s’équilibre en recette et en dépense à la somme de 4.850,5 milliards  de FCFA, soit une augmentation de 161 milliards de FCFA en valeur absolue et 3,4 % en valeur relative par rapport au budget 2018.

Pour ce qui est de la région de l’Ouest, l’enveloppe budgétaire qui s’élevait en début d’exercice 2018 à 13.325.095.165 FCFA, soit 4.857.090.725 FCFA  pour le fonctionnement et 8.468.004.438 FCFA pour l’investissement est passée en fin d’exercice à la somme de 20.017.547.832 FCFA soit, une augmentation de 6.692.452.667 FCFA représentant  les délégations ponctuelles pour le fonctionnement et pour l’investissement. Le taux d’exécution global du budget de l’exercice 2018 dans la région de l’Ouest est de 79,46% soit 69,10 % pour le budget d’investissement public et 88,42%  pour le budget de fonctionnement.

PROJETS, INNOVATIONS ET RECOMMANDATIONS DU BUDGET POUR LE COMPTE DE L’EXERCICE 2019 À L’OUEST

Le 10 janvier 2019 sous l’égide du gouverneur Augustine AWA FONKA, s’est fait le lancement officiel du budget à l’Ouest. Il ressort de cette assise que l’enveloppe globale de la région de l’Ouest s’élève à 66.111.799.262 FCFA soit  15.247.291.262 FCFA pour le budget de fonctionnement et 50.864.508.000FCFA pour le budget d’investissement public.

Pour ce qui est du budget de fonctionnement, la région de l’Ouest bénéficie d’une dotation globale de 15.247.281.262 FCFA dont 3.547.746.000 FCFA en gestion centrale représentant, la dotation allouée aux salaires et 11.699.545.262 FCFA en crédits délégués.

En ce qui concerne le Budget d’investissement public, la dotation globale allouée à la région de l’Ouest en crédit de paiement est de 50.864.508 000 dont 12.977.789.178 Fcfa en crédits délégués. Dans ces crédits délégués, 10.068.576.000 FCFA soit 78% constituent des ressources transférées donc, gérées directement par les magistrats municipaux. En rappel, la dotation de l’exercice 2018 en ressources transférées était de 70% de l’enveloppe globale de la région soit, 50.437.748.490 FCFA. Cette dotation est passée à 85% en 2019 soit une augmentation de 5.975.034.394 FCFA.

Au titre de l’exercice 2019, 491 projets ont été programmés à l’issue de la conférence de programmation du 18 au 21 décembre pour un montant de13.468.684.140 FCFA dont 481 projets du BIP et 10 d’autres financements. Un montant qui n’intègre pas les projets de certaines autres entités publiques qui n’ont pas répondues présentes aux conférences de programmation précise Augustine AWA FONKA, le gouverneur de l’Ouest.

À noter que l’enveloppe budgétaire qui s’élevait en début de l’exercice 2018 à 13.325.095.165 FCFA soit 4.857.090.727 FCFA pour le fonctionnement et 8.468.004.438 FCFA pour l’investissement est passée en fin d’exercice à la somme de 20.017.547.832 FCFA soit une augmentation de 6.692.452.667 FCFA représentant les délégations ponctuelles pour le fonctionnement et pour  l’investissement. Le taux d’exécution global du budget de l’exercice 2018 dans la région de l’Ouest est de 79,46% soit 69,10% pour le budget d’investissement public et 88,42% pour le budget de fonctionnement. Dans le cadre des marchés publics, au titre de l’année écoulée, 296 projets tous financements confondus ont été programmés dans la région de l’Ouest pour un montant de 6.692.722.000 FCFA. Tous ces projets ont été lancés et attribués pour un montant total de 5.838.301.290 FCFA.

INNOVATIONS DU NOUVEAU CODE DES MARCHÉS PUBLICS

Dans son allocution de circonstance, le gouverneur de l’Ouest  dénonce les retards accusés dans la passation ce qui déclare-t’il entraine inexorablement le faible taux d’exécution des marchés publics : « Ce dysfonctionnement concerne particulièrement les commissions internes de passation logées auprès des collectivités territoriales décentralisées ».

D’après les innovations contenues dans le décret 2018 /366 du 20 juin 2018 portant code des marchés publics, les problèmes soulevés dans la passation et l’exécution des marchés publics par le passé trouveront leurs solutions appropriées en 2019. Selon ledit décret, les commissions locales de passation des marchés sont désormais placées auprès des gouverneurs et des préfets, toutes les collectivités territoriales décentralisées disposent désormais d’une commission interne de passation des marchés, le MINMAP devient  désormais contrôleur de toutes les opérations de passation et d’exécution entre autres.

Le gouverneur de l’Ouest appelle également les parties prenantes à dénoncer les écarts de comportement observés au cours de l’exercice 2018 dont la forte propension des maîtres d’ouvrages à recourir aux procédures exceptionnelles que sont le gré à gré et la régie, le non respect et la non maîtrise du journal de programmation, l’absence de manuels de procédure de contrôle de l’exécution des marchés  en ce qui concerne les brigades de contrôle, la remontée tardive de l’information budgétaire par les receveurs municipaux, le démarrage tardif des travaux par les entrepreneurs entres autres. Dans la même lancée, le délégué régional du MINEPAT, Louis ROGER FANKAM DJOUMESSI appelle les populations à améliorer leur éveil citoyen : «  Les projets sont destinés à améliorer le bien être des populations et elles doivent toujours s’assurer que les projets qui leurs sont destinés sont exécutés en améliorant leur éveil citoyen ».

Plusieurs exposés  des sectorielles concernées ont d’ailleurs permis aux participants d’échanger sur les contours de ce Budget 2019 en présence du chargé de mission du ministère des Finances, Emmanuel ETOUNDI ABOAH TITE.

Flore KAMGA KENGNE

 

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.