CAMEROUN : COMMUNE DE MASSANGAM : PRÈS DE 750 MILLIONS POUR L’EXERCICE 2019.

LE CONSEIL MUNICIPAL DE CETTE COMMUNE DU DÉPARTEMENT DU NOUN DANS LA RÉGION DE L’OUEST, RÉUNI LE MERCREDI 14 NOVEMBRE 2018 EN SA SESSION ORDINAIRE CONSACRÉE AU VOTE DU BUDGET, A VOTÉ À L’UNANIMITÉ DE SES MEMBRES, LA SOMME DE 746.767.436 FCFA ÉQUILIBRÉE EN RECETTES ET EN DÉPENSES POUR L’EXERCICE 2019. CE BUDGET SERVIRA À L’AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE VIE DE LA POPULATION DE MASSANGAM.

0
177

LE CONSEIL MUNICIPAL DE CETTE COMMUNE DU DÉPARTEMENT DU NOUN DANS LA RÉGION DE L’OUEST CAMEROUN, RÉUNI LE MERCREDI 14 NOVEMBRE 2018 EN SA SESSION ORDINAIRE CONSACRÉE AU VOTE DU BUDGET, A VOTÉ À L’UNANIMITÉ DE SES MEMBRES, LA SOMME DE 746.767.436 FCFA ÉQUILIBRÉE EN RECETTES ET EN DÉPENSES POUR L’EXERCICE 2019. CE BUDGET SERVIRA À L’AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE VIE DE LA POPULATION DE MASSANGAM.

Les membres du conseil municipal de la commune de Massangam à travers son exécutif veulent améliorer les conditions de vie de la population. Pendant deux jours, les conseillers municipaux ont fixé les orientations tout en prévoyant les objectifs à atteindre au cours l’exercice 2019.

Comme bilan de l’exercice écoulé, l’on retiendra que cette commune a eu le prix de la meilleure progressivité du guichet performance, centré sur l’appréciation de la performance de la collectivité territoriale décentralisée organisée par le Programme National de Développement Participatif (PNDP), d’une valeur de 25 millions de francs. Cette évaluation était basée sur la transparence et la gestion budgétaire, la bonne gouvernance et l’appropriation de la démarche PNDP.

Pour Aboubakar Mfopou, chef de l’exécutif communal, « Massangam est partie de zéro à héros car au courant de l’année dernière, elle occupait une place quasi humiliante au regard des ressources humaines qu’elle regorge. Mais cette année, elle a fait montre d’un dynamisme presque irréprochable, d’une synergie d’action, d’où sa première place en terme de progressivité dans la région de l’ouest et sa deuxième place au niveau national. Je dois signaler que cette prime de 25 millions de francs CFA est destinée à la réalisation d’un micro projet. Les éléments de maturité bien présents sont attendus d’ici le 15 novembre 2018 par le PNDP ».

Le conseil municipal de Massangam à travers son maire en 2019, va consacrer 60,54% de son budget à la sécurisation et aux lotissements des sites communaux, à la construction et à l’ameublement de son hôtel de ville dont les travaux sont en cours, à la construction des boutiques et hangars dans les différents marchés. Sur tout un autre plan, l’exécutif communal de Massangam veut accorder une partie du budget à la subvention des écoles, des centres sociaux, des associations sportives et à l’organisation des audiences foraines pouvant permettre d’établir des actes de naissances aux fils et filles de cet arrondissement sans oublier l’entretien routier.

Un plan d’investissement du maire pour l’exercice 2019 retraçant tous les projets cités avec les coûts estimatifs d’exécution est déjà disponible selon ses dires.

«Les recettes s’inscrivent dans le cadre des priorités du budget voté ce jour. Étant donné qu’il est prévisionnel, nous avons mis un accent particulier sur la mobilisation des recettes propres de la commune. Avant de recevoir le soutien du budget d’investissement public, nous comptons d’abord sur nos propres recettes. Massangam étant la commune la plus vaste de la région de l’Ouest avec une superficie de 2.216 km2, nous avons des potentialités. Il nous reste tout simplement de les mettre en exergue pour que le train décolle. Dans notre commune, les problèmes d’actes de naissance se posent avec acuité. Dans le but de soulager les souffrances des parents, nous avons prévu des audiences foraines. Nous avons pensé organiser ces audiences pour faciliter l’établissement des actes de naissance aux enfants inscrits dans les établissements scolaires. Cette opération sera faite sans que les parents ne déboursent un franc », s’engage Aboubakar Mfopou, maire de la commune de Massangam.

Ce budget de la commune de Massangam pour l’exercice 2019 équilibré en recettes et en dépenses à 746.767.436 Fcfa, connaît une augmentation de 21,46%. Cette augmentation est due à la dotation générale de la décentralisation pour investissement, à l’augmentation des subventions et transferts de l’Etat à la construction en cours de son hôtel de ville. Les recettes de fonctionnement s’élèvent à 328.097.692 Fcfa, La somme de 418.670.000 Fcfa est réservée aux recettes d’investissement.

Arsène Biya, 2ème adjoint préfectoral du Noun représentant de la tutelle à ce conseil, a invité les conseillers municipaux à peaufiner les projets annoncés sur le terrain en début de mandant en cette année de prorogation voulue par le président de la République. Car selon lui, le renouvèlement de la confiance de la population aux conseillers municipaux lors des élections municipales prochaines passera par les résultats engrangés au cours du séjour à la mairie.

Le maire Aboubakar Mfopou, veut au cours de l’exercice 2019, mettre un accent sur la maximisation des ressources propres et l’achèvement des projets à exécuter pour le développement de la commune de Massangam.

Armel Djiogue

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.