CAMEROUN : CAN 2019 : PIERRE ISMAËL BIDOUNG MKPATT VISITE LES INFRASTRUCTURES D’ENTRAINEMENTS DU « GROUPE D » A BAFOUSSAM

FACE AUX SPECULATIONS QUI ANIMENT LE QUOTIDIEN DES CAMEROUNAIS QUANT AU RETRAIT DE L’ORGANISATION DE LA COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS (CAN) AU CAMEROUN, LE MINISTRE DES SPORTS ET DE L’EDUCATION PHYSIQUE (MINSEP) RESTE SEREIN APRES LA VISITE LE 26 SEPTEMBRE DERNIER, DES STADES D’ENTRAINEMENT DU GROUPE D LOGE A BAFOUSSAM MALGRE LE RETARD OBSERVE DANS LES DIFFERENTS CHANTIERS.

0
304

FACE AUX SPÉCULATIONS QUI ANIMENT LE QUOTIDIEN DES CAMEROUNAIS QUANT AU RETRAIT DE L’ORGANISATION DE LA COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS (CAN) AU CAMEROUN, LE MINISTRE DES SPORTS ET DE L’ÉDUCATION PHYSIQUE (MINSEP) RESTE SEREIN APRÈS LA VISITE LE 26 SEPTEMBRE DERNIER, DES STADES D’ENTRAÎNEMENT DU GROUPE D LOGÉ À BAFOUSSAM MALGRÉ LE RETARD OBSERVÉ DANS LES DIFFÉRENTS CHANTIERS.

Après la 3ème visite des inspecteurs de la confédération africaine de football (CAF) il y a plus d’un mois, le rythme des travaux reste moins rassurant. Malgré le retard observé dans les différentes infrastructures d’entrainement, l’entreprise CMEC en charge des travaux rassure que le délai du 30 décembre 2018 présenté par le cahier de charge et adopté par l’instance faîtière du football africain pour la livraison des infrastructures sera respecté.

À trois mois de cette date, le stade de Mbouda, affiche un taux global d’environ 42%. La construction des vestiaires, des gradins et des tribunes est en cours. Au stade annexe de Bafoussam-Kouékong, on enregistre 47% de taux d’avancement des travaux. Pour ce qui est du stade de Bamendzi, le taux d’avancement des travaux est de 42.6%. Ici, la tribune et la clôture de sécurité sont en phase d’achèvement. À Bandjoun, l’entreprise CMEC se concentre sur les vestiaires, gradins et tribunes avec un taux d’exécution des travaux de 46%. Les toilettes tardent à sortir de terres. Le stade de Bafoussam-Tocket est realisé à 47%.

Selon les dernières exigences de la CAF, un accent doit être mis sur la souplesse de la pelouse, des gradins et des vestiaires et surtout des mâts d’éclairage avant la prochaine visite prévue en début novembre 2018. Pour ce qui est de cette dernière catégorie, le problème de finances bloque la livraison du matériel d’éclairages commandé en Chine d’après les explications des responsables de l’entreprise CMEC. Comme palliatif, le MINSEP a prescrit un préfinancement de la part de l’entreprise afin d’assurer les inspecteurs de la CAF de la capacité du Cameroun à organiser  la CAN 2019 lors de leur prochaine visite.

Les travaux de construction de 2.800 parkings au niveau du stade de compétition à Kouékong accusent un retard. Ils affichent un taux de réalisation de 5% pour une consommation de délais de 20%. Ce retard est lié à la saison pluvieuse selon les propos des responsables de l’entreprise en charge des travaux. Selon les responsables de l’entreprise CMEC en charge de la construction des différents stades d’entraînement, les mâts d’éclairages ont été commandés en Chine. Seul le problème de payement des factures de livraisons de ce matériel pose problème. Une situation qui compromet l’avancement des travaux dans les différents stades.

Il faut noter Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, MINSEP, dans son périple a fait le tour de tous les sites : Garoua, Yaoundé, Limbé, Bafoussam et Douala: « La présente mission d’inspection dans les chantiers des sites des villes hôtes qui vont abriter la CAN Total Cameroun 2019 a pour but majeur l’évaluation de l’état d’accélération des travaux concernant le respect des recommandations des inspecteurs de la CAF qui ont séjournés au Cameroun lors de la troisième mission de cette institution faîtière du football africain. Et nous sommes réconfortés d’avoir relevé dans tous les sites une mobilisation générale des responsables techniques et de tout le personnel compétent. Les chefs d’entreprises, les maîtrises d’œuvres nous ont confirmé que les recommandations de la CAF seront respectées. Ils ont par ailleurs réaffirmé que les exigences du cahier de charge seront respectées. Et nous les avons rassuré de l’appui total des pouvoirs publics. Nous les avons encouragé à persévérer dans leurs efforts. Au terme de cette mission, nous allons travailler avec le comité de normalisation pour que le dossier concernant tous les efforts efficients réalisés par le Cameroun depuis le départ de la troisième mission de la CAF,  que ce dossier soit transmis également à la CAF car il faut le redire, les efforts efficients réalisés ont pour but majeur de réaffirmer l’engagement du Cameroun à organiser avec panache la CAN Total Cameroun 2019 », dixit le MINSEP.

LES DIFFÉRENTS SITES ET INFRASTRUCTURES D’ORGANISATION DE LA CAN

Malgré les spéculations concernant le retrait probable de cette fête sportive au Cameroun, le comité local d’organisation de la CAN Total Cameroun 2019 (COCAN) peaufine sa stratégie. À ce sujet, les différents sites qui accueilleront les différents groupes sont connus. Le groupe A est logé au stade Paul Biya d’Olembé à Yaoundé d’une capacité de 60.000 places. Les équipes de cette poule vont s’entraîner sur trois stades : les stades annexes Paul Biya 1 et 2 et celui de la Beac. Les hôtels Mont Fébé, Djieuga Palace et Olembe sport complex hôtel accueilleront les différentes équipes de ce groupe A. Le groupe B sera logé à Douala et jouera ses matches au stade de Japoma d’une capacité d’accueil de 50.000 places. Comme stades d’entraînement, nous avons Japoma annex stadium, les stades de la réunification, Mbappe Leppe et le stade de Bonamoussadi. Cinq hôtels vont accueillir les équipes de ce groupe B à savoir l’hôtel Sawa, l’hôtel Starland, hôtel Pullman, hôtel Akwa Palace et la Résidence la falaise. Le groupe C quant à lui jouera ses matches au stade au stade Ahmadou Ahidjo à Yaoundé, stade de 40.000 places. Les entraînements se feront au stade annexe Ahmadou Ahidjo 1 et 2, au stade militaire. Les hôtels retenus pour ce groupe sont hôtel Hilton, hôtel franco, et hôtel la falaise. Pour ce qui est du groupe D qui sera logé dans la ville de Bafoussam au stade KOUEKONG d’une capacité de 20.000 places, les équipes affectées ici s’entraîneront à KOUEKONG annex Stadium, Bamendzi annex stadium, TOCKET annex stadium et à Mbouda stadium. quatre hôtels ont été retenus pour cette poule : hôtel Zingana, hôtel la vallée de Bana, Tagidor Garden Palace de Bangou et hôtel Bantou. Le groupe E est logé au stade omnisports de Limbé d’une capacité de 20.000 places. Les équipes s’entraîneront aux Limbé annex stadium, Centunary stadium, Molyko omnisport stadium et Municipal stadium. Les hôtels sélectionnés sont Fini hôtel, Parlementarian stadium, Mountain hôtel et Atlantic Beach Hôtel. Le groupe F sera en ce qui le concerne logé dans la ville de Garoua. Les matches se joueront au stade Roumdé Adja d’une capacité de 30.000 places. Comme stades d’entraînement, on aura Roumdé Adja stadium, Poumpoumre stadium, Reyre stadium, Stade du Cenajes, Coton sport football camp. Les hôtels retenus sont: l’hôtel de la Bénoué, hôtel Roumdé Adja, hôtel des sports.

Pour s’assurer de la capacité du Cameroun à organiser la CAN 2019, d’autres visites d’inspections se préparent. Selon certaines indiscrétions, Ahmad Ahmad, le président de la confédération africaine de football (CAF) est annoncé dans quelques heures.

Armel Djiogue

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.