Barthy a.k.a btc – “All the way up” (freestyle).

0
140

Rappé et chanté en camfranglais (argos camerounais), et en fè’efè’e (langue originaire du haut nkam), BARTHY nous raconte les mésaventures d’un jeune homme amoureux d’une femme pour qui il a fait beaucoup de sacrifice mais qui ne lui a apporté que des problèmes en retour, et l’a abandonné sur la fameuse prod “Allthewayup“.

Originaire du département du Haut-Nkam plus précisément de Bakou (Ouest Cameroun), Barthy côtoie l’univers musical à l’âge de 12 ans et se produit pour la première fois à la maison du Parti de Bafang comme rappeur. En 2012, il sort son premier projet intitulé intro avec lequel il se fait remarquer dans le milieux hip hop. Il décide par la suite de  se démarquer des autres rappeurs en adoptant un style qui lui sera propre. C’est ainsi qu’en 2014, il revient avec son premier single intitulé yamelah.

En 2016, après plusieurs sollicitations sur des cènes telles  que le DOUALA HIP HOP FESTIVAL, FESTIVAL HAUT-NKAM, MARCHÉ DE NOËL, FOMARIC, etc.…Ainsi que  plusieurs collaboration avec des artistes tels que nernos dans (je suis pas bobo remix) et bien d’autres, et des participations dans des projets comme malaria out, back to the street pour ne citer que ceux-là, il sort un Freestyle sur la prod de l’artiste américain Fat Joe; Freestyle d‘ailleurs qui sera considéré comme l’un des meilleur dans le monde sur cet instru.

Barthy vient ainsi de nous rappeler la valorisation de nos langues africaines à travers l’art musical. Un rythme à déguster sans modération sur sa page YouTube.

source: Press-book de Barthy