AUGUSTIN KONTCHOU KOUOMEGNI ENTRE EN COLLISION AVEC UN « NID D’ÉLÉPHANT » À BANDJOUN.

L’ANCIEN MINISTRE D’ÉTAT CHARGÉ DE LA COMMUNICATION ÉVACUÉ D’URGENCE À YAOUNDÉ.

0
1809

L’ANCIEN MINISTRE D’ÉTAT CHARGÉ DE LA COMMUNICATION ÉVACUÉ D’URGENCE À YAOUNDÉ.

Il est environ 13h ce mercredi 21 mars lorsque le ministre KONCHOU KOUOMEGNI Augustin, son chauffeur, son secrétaire particulier et son garde du corps, tous 4 à bord de son véhicule, sont victimes d’un accident de circulation entre Bayangam-Bandjoun, Précisément au lieu dit Djebem sur l’axe Yaoundé-Bafoussam. Le chauffeur aurait tenté d’esquiver un trou sur la chaussée et le véhicule a fait plusieurs tonneaux avant d’atterrir sur trois roues. La quatrième ayant sautée.

Transportés d’urgence à l’hôpital régional de Bafoussam par des âmes de bonne volonté à bord d’une Mercedes 300 et d’une Hyundai Elantra, le personnel de l’hôpital se mobilise pour les premiers soins. Physiquement, seul le chauffeur est touché à la tête mais après le diagnostic médical, il ressort qu’Augustin KONCHOU KOUEMEGNI est grièvement blessé et souffre d’une fracture lombaire. À l’annonce de la nouvelle, les différentes personnalités au rang desquels, Jean NKUETE, le Secrétaire général du RDPC venu présidé le meeting de lancement de la campagne régionale du RDPC pour les sénatoriales 2018 se rendent à l’hôpital régional de Bafoussam pour s’enquérir de son état. L’ordre est donné selon nos sources de le transférer d’urgence dans un hôpital de référence de Yaoundé. Il faut le souligner, l’ambiance était morose à l’hôpital régional de Bafoussam : motus et bouche cousue, tout s’est passé dans une discrétion absolue et aux environs de 16 h 30minutes, l’ambulance venue de Bandjoun l’a transporté pour Yaoundé.

À noter qu’Augustin KONTCHOU KOUOMEGNI se rendait à la maison du parti de Bafoussam pour ledit meeting qui était prévu pour démarrer à 14heures.

QUI EST KONTCHOU KOUOMEGNI AUGUSTIN ?

Nommé le 07 décembre 1990 par le Président Paul BIYA comme ministre de l’information et de la culture dans le gouvernement de SADOU HAYATOU, il est ministre d’État en charge de la communication dans le remaniement ministériel du 27 novembre 1992 sous Simon ACHIDI ACHU. Il occupe le même ministère dans le gouvernement de Peter MAFANY MUSSONGE du 19 septembre 1996. Suite au réaménagement gouvernemental du 07 décembre 1997, il est nommé ministre d’État chargé des Relations Extérieures. Poste qu’il occupe jusqu’au réaménagement du 27 avril 2001.

Dans son parti, il fut l’un des directeurs de l’école des cadres du RDPC. Il est actuellement vice président départemental de la commission permanente RDPC pour les Hauts-plateaux. Il est l’un de ces illustres personnalités qui sont victimes ces derniers temps des cas d’accident liés au mauvais état de nos routes. Occasion pour certains observateurs avertis de la scène politique d’interpeller Le régime en place, sur l’état de nos infrastructures routières surtout, avec les axes Douala-Yaoundé, Yaoundé-Bafoussam, Douala-Bafoussam qualifiés de triangle de la mort.

Flore KAMGA KENGNE

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.