ALGÉRIE: LE PRÉSIDENT BOUTEFLIKA RENONCE À UN CINQUIÈME MANDAT.

POUR ASSUMER LES MISSIONS D'ADMINISTRATION ET DES SERVICES DE SÉCURITÉS,LA PRÉSIDENCE ANNONCE QU'UN GOUVERNEMENT DE COMPÉTENCE NATIONALE SERA MIS EN PLACE.

0
148

POUR ASSUMER LES MISSIONS D’ADMINISTRATION ET DES SERVICES DE SÉCURITÉS,LA PRÉSIDENCE ANNONCE QU’UN GOUVERNEMENT DE COMPÉTENCE NATIONALE SERA MIS EN PLACE.

De retour en Algérie hier 10 mars après 2 semaines d’hospitalisation à Genève en Suisse, ABDELAZIZ BOUTEFLIKA à travers une lettre publiée par l’agence officielle APS a annoncé ce lundi qu’il renonce à briguer un cinquième mandat, l’élection présidentielle prévue le 18 avril prochain est également repoussée à une date ultérieure après la tenue d’une conférence nationale chargée de réformer le système politique et d’élaborer un projet de constitution d’ici fin 2019.

En perspective, la présidence signale la mise en place d’une instance plurielle dirigée par un président qui sera une personnalité nationale indépendante. Ladite instance devra diriger une conférence nationale inclusive qui devra permettre l’émergence d’une nouvelle constitution qui sera soumise à un référendum populaire avant la tenue d’une nouvelle élection présidentielle.

Pour assumer les missions d’administration et des services de sécurité, la présidence annonce qu’un gouvernement de compétence nationale sera mis en place.

À noter que le premier ministre Ahmed OUYAHIA selon la chaîne de télévision Ennahar a déjà démissionné. Il est remplacé par l’actuel ministre de l’intérieur NOUREDDINE BEDOUI. RAMTAME Lamamra prend le poste de vice-président.

Flore KAMGA KENGNE (source: médias étrangers)

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.